Planification générale du tarmac ouest de l’aéroport de Munich

Mission : planification générale des travaux de génie civil et de revêtement de chaussée pour le tarmac ouest de l’aéroport de Munich, l’une des parties de l’aérodrome réservées au trafic et au stationnement des avions.

Contexte

Avec plus de 42 millions de passagers par an (2016), l’aéroport de Munich est l’une des plus importantes plaques tournantes du trafic aérien en Europe. Selon la société qui l’exploite, Flughafen München GmbH (FMG), la mise en place d’une nouvelle jetée au terminal 1 a pour but de créer des postes d’assistance au sol supplémentaires pour les avions gros-porteurs, améliorer la fonctionnalité du terminal, y optimiser la gestion des passagers et ainsi renforcer son attrait. À cette fin, il est prévu d’y ériger un satellite du côté ouest et d’aménager le tarmac ouest dans le cadre d’un vaste projet de construction dans la partie nord du terminal 1 actuel. L’un des grands défis de ce projet consiste à assurer la continuité du trafic aérien et des opérations au sol sur les tarmacs avoisinants pendant les travaux.

Projet

L’agrandissement du terminal 1 implique la démolition d’environ 120 000 m2 de surfaces bétonnées et asphaltées sur les aires de trafic aérien existantes du tarmac ouest ainsi que leur reconstruction avec un profil et une infrastructure adaptés aux futures exigences. Le nouveau complexe de bâtiments et ses postes d’assistance au sol permettront ainsi à l’avenir d’accueillir soit 6 avions gros-porteurs répondant au code E ou F de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), soit 12 avions dotés du code C.

La FMG a chargé la communauté de travail (« ARGE » en allemand) composée de GAUFF GmbH & Co. Engineering KG et d’act-consult AG de la planification générale du tarmac côté ouest.

Ce projet comprend la démolition des aires de trafic aérien existantes et leur reconstruction avec un profil tenant compte des nouvelles positions de stationnement des avions. En raison de la réorganisation du tarmac, la voie de circulation TWY C1 pour les avions, ou taxiway comme on l’appelle communément en aéronautique, de même que la position des balises dans la zone de construction devront être adaptées aux futures conditions de circulation. Il faudra aménager les infrastructures existantes (entre autres, le balisage lumineux des pistes, l’éclairage du tarmac, les dispositifs pour relier les passerelles d’embarquement aux avions, pour l’avitaillement en carburant d’aviation et en électricité, l’évacuation des eaux pluviales, du carburant et des eaux usées, l’approvisionnement en eau potable et d’incendie, le chauffage et le refroidissement à distance) afin qu’elles harmonisent avec la nouvelle situation et les structures environnantes. La démolition de bâtiments (dont la station d’accueil pour le stationnement et l’entretien des avions et autres engins, qui héberge une cantine, les passerelles aéroportuaires, la salle d’attente A/B ouest et diverses salles d’embarquement), de surfaces bâties et d’installations techniques sera également nécessaire pour préparer l’aménagement du tarmac et de la jetée.

Pendant l’exécution des travaux, le site de construction est exclu de la zone de sécurité de l’aéroport. L’accessibilité du chantier nécessite d’importantes mesures préparatoires, dont la mise en place d’un nouveau point de contrôle d’accès, le déplacement temporaire de la route de service aéroportuaire nord et l’installation d’un système de pont provisoire qui permette de la traverser et de relier ainsi le chantier directement au périphérique nord. Le parfait fonctionnement du chantier et du trafic correspondant requiert des planifications considérables en logistique ; elles doivent être coordonnées avec les responsables de l’aéroport, en particulier avec son service de sécurité.

Pour ce projet, l’ARGE collabore également avec la société d’ingénierie hansaconsult Ingenieurgesellschaft mbH à Hambourg, spécialiste des installations d’avitaillement en carburant d’aviation, ainsi qu’avec le cabinet de conseil Logistik und Management Beratungs GmbH à Berlin, expert en logistique de chantier.

La réalisation de l’ensemble du projet se fait en partie parallèlement aux mesures de construction pour la nouvelle jetée et sans interruption du trafic aérien sur les tarmacs avoisinants.

Prestations

Pour la planification générale et sectorielle des travaux, des ouvrages d’art, des infrastructures destinées au transport et de l’équipement technique :

  • Recueil de données
  • Planification préalable
  • Avant-projet sommaire (APS) et conception des plans pour approbation par les autorités
  • Avant-projet détaillé (APD)
  • Appels d’offres
  • Direction générale des travaux, surveillance des travaux sur place
  • Surveillance du chantier, équipement technique

Prestations supplémentaires:

  • Logistique pour le chantier
  • Planification du chantier et des phases de construction