Pont de Maputo et routes d’accès

Mission : Surveillance du chantier et assurance qualité pour la construction du pont

Contexte

Depuis longtemps déjà, le Mozambique ambitionne d’ouvrir entièrement le pays du nord au sud via des routes et des autoroutes et de créer, en outre, une liaison vers le Swaziland et l’Afrique du Sud. La desserte de la région côtière du sud permettra de créer un corridor de développement qui doit notamment accueillir l’infrastructure touristique selon le « Katembe Masterplan » et générer ainsi d’autres emplois et une croissance économique pour le Mozambique.

Projet

Avec le projet « Maputo Bridge and Link Roads Project », le plus grand pont suspendu d’Afrique sera construit d’ici 2017 sous la supervision de la société GAUFF, dans la baie de Maputo avec une portée de 680 m de longueur et une hauteur de 60 m au-dessus du niveau de la mer. Il s’étendra sur tout l’accès du port maritime international de Maputo et fera partie du pont global qui est composé d’un pont en éléments préfabriqués en béton d’une longueur de 1230 m, d’un pont en porte à faux de 1100 m de long et d’un pont suspendu de 680 m. Il est l’ouvrage clé pour relier la ville de Maputo à la route qui mène de Katembe à Ponta do Ouro et à la République d’Afrique du Sud.

La planification et la construction des routes adjacentes qui s’étendent sur une longueur totale de 170 km seront également supervisées par GAUFF. Le premier tronçon de 115 km de longueur relie la ville de Maputo à Ponta de Ouro, qui constitue l’une des régions touristiques les plus attrayantes de l’Afrique du Sud et qui n’était jusqu’à présent que très difficilement accessible depuis Maputo. Avec l’accès à Ponta de Ouro, la route qui mène à la frontière sud-africaine sera également développée, ce qui créera une nouvelle liaison de transport beaucoup plus courte entre Maputo et Durban.

Le second tronçon relie Bela Vista qui se trouve à mi-chemin entre Maputo et Ponta de Ouro avec Boane, ce qui améliorera l’accès dans les régions frontalières à l’est de Swaziland. Ce tronçon a une longueur totale de 65 kilomètres.

La supervision du chantier de ces deux tronçons de route comprend la rénovation de cinq ponts existants qui traversent les rivières Rio Tembe, Rio Changane, Rio Mahubo, Boane et Rio Umbeluzi.

Prestations

- Contrôle de la conception

  • Vérifier les plans d’exécution via des justificatifs de stabilité ;
  • Vérifier que les plans d’exécution sont conformes aux normes locales et aux normes chinoises ;
  • Corrélation des normes locales avec les normes européennes et les normes chinoises ;

- Prestations de supervision du chantier

  • Supervision de l’exécution en conformité avec les normes locales et chinoises ;
  • Supervision de l’exécution en conformité avec les plans d’exécution et les descriptions des prestations contractuelles ;
  • Supervision de l’exécution en conformité avec le calendrier du chantier (Termincontrolling) ;
  • Supervision de l’exécution en conformité avec les directives environnementales locales ;

- Élaboration du « Project Quality Management Plan (QMP) », Élaboration et mise en œuvre :

  • du plan de communication du projet ;
  • du plan de qualité de la construction ;
  • du plan de gestion de la qualité ;
  • du plan de protection de la santé, de la sécurité et de l‘environnement (HSE management plan).