14.03.2022

L'hydrogène durable d'Angola pour la transition énergétique de l'Europe

Afin d'utiliser davantage les sources d'énergie renouvelables, Sonangol E.P., la compagnie pétrolière nationale angolaise, a signé en novembre 2021 une déclaration commune d'intention avec les entreprises allemandes CONJUNCTA GmbH et GAUFF GmbH & Co. Engineering KG pour la construction d'une usine de production d'hydrogène vert en Angola.

L'hydrogène vert est considéré comme un élément clé de la transition énergétique. Celui-ci est produit à l'aide du processus d'électrolyse avec uniquement de l'électricité climatiquement neutre telle que l'hydroélectricité. Cela entraine également l’obtention d’oxygène comme seul sous-produit. L'objectif est de vendre l'hydrogène à l'UE via le programme H2Global initié par le ministre fédéral de l'Economie Robert Habeck et ainsi de diversifier davantage l'économie angolaise.

L'Angola dispose d'un potentiel hydroélectrique très élevé. Les centrales électriques qui existent déjà pourraient produire beaucoup plus d'électricité que ce qui est réellement consommé, et d'autres centrales hydroélectriques sont en cours de planification. Ces capacités peuvent être utilisées pour produire de l'hydrogène vert et/ou ses dérivés via l'électrolyse de l'eau. En tant qu'exportateur de pétrole et de GNL, l'Angola dispose également de l'infrastructure nécessaire à la distribution mondiale, notamment des installations portuaires bien développées, des installations de liquéfaction et une clientèle internationale avec des contrats d'approvisionnement à long terme.

Sur cette base, GAUFF Engineering et Conjuncta, en collaboration avec Sonangol, développent un concept de production et de commercialisation d'hydrogène vert dans une première phase. À cette fin, des études conceptuelles et techniques seront élaborées d'ici mars 2022 afin de déterminer, entre autres, un emplacement approprié pour la construction d'une installation d'électrolyse de l'hydrogène pour la production d'hydrogène. En outre, les dérivés d'hydrogène à produire en Angola ainsi que la stratégie pour l’exportation doivent être déterminés et les conditions préalables à une candidature au programme H2Global doivent être créées.

Dans le programme H2 Global, les premières livraisons de sources d'énergie durables à base d'hydrogène vers l’Allemagne et vers l’Europe sont prévues pour 2024.

    Toutes les actualités