14. septembre 2020

GAUFF Engineering Power apporte une nouvelle contribution à l’expansion du photovoltaïque en Ethiopie

Travaux de levé en Phase 2 du projet

Un technicien calibre son appareil géodésique

Un des sites potentiels pour les centrales électriques PV

Le consortium « Suntrace et GAUFF Engineering Power » est fière d’avoir une nouvelle fois été chargée par la Corporation de Finances Internationale (IFC) de la consultation technique pour le développement et l’appel d’offres de projet de photovoltaïque (PV) en Ethiopie. Le projet « Ethiopia Solar 2 » fera l’objet d’un appel d’offre pour des centrales électriques PV d’une puissance de 200 MW au total.

Avec la signature du contrat en mars 2020, nous avons également débuté les travaux pour le projet.

Faisant partie du groupe de la Banque mondiale, l’IFC agit en tant que banque de développement internationale, se concentrant particulièrement sur la promotion du secteur privé.

Lors du projet précédent, qui a été implémenté de 2017 à 2018, Suntrace et GAUFF Engineering Power ont déjà accompagné avec succès la mise en œuvre de centrales électriques avec une puissance totale d’env. 250 MW, de l’analyse du site jusqu’à l’adjudication du projet.

Continuant avec cette division de travaux bien bénéfique entre les partenaires du consortium, GAUFF Engineering Power est de nouveau responsable pour la direction adjointe du projet, pour la gestion du projet concernant les analyses des sites, les études hydrologiques, les examens géotechniques, les levés topographiques ainsi que les études de compatibilité environnementale et sociale pour le projet « Ethiopia Solar 2 ».

L’évaluation des risques des premiers sites potentiels (Phase 1) a déjà été réalisée. La Phase 2 du projet est en exécution depuis Juillet 2020. Dans ce cadre, les sites choisis sur la base des études de la Phase 1 seront évalués de manière détaillée quant à leur aptitude.

Lors de la prochaine étape, en Phase 3, les sites seront étudiés en examen final et allant au-delà de la faisabilité technique, en ce qui concerne leur impact social et écologique, et les documents d’appel d’offres seront préparés.

L’accompagnement  du processus d’appel d’offres devrait être achevé au printemps 2021.