20. avril 2020

Assainissement de l’approvisionnement en eau dans la ville de Mocuba au Mozambique

Travaux de mesure sur le Rio Lugela

Pose de la première pierre pour le projet le 4 juillet 2019

Chantier pour le nouvel ouvrage de prélèvement sur le Rio Lugela

Le chef-lieu Mocuba est situé dans la province mozambicaine de Zambézie et a environ 120.000 habitants. Des inondations ont détruit en 2015 les éléments centraux de l’approvisionnement municipal en eau. Ainsi, le château d’eau sur le Rio Lugela fut-il gravement endommagé et la conduite d’eau brute, arrachée. Après les inondations, le fleuve a pris un nouveau cours, tant et si bien qu’un prélèvement sécurisé de l’eau n’était plus possible. Avec un taux de fuite estimé à plus de 80%, le réseau d'approvisionnement était par ailleurs très vétuste.

Par conséquent, GAUFF Engineering fut chargée, par la banque mondiale et la AIAS (Administracao de Infraestuturas de Água e Saneamento - société pour le traitement des eaux urbaines résiduaires et l’approvisionnement en eau au Mozambique) du vaste assainissement de l'approvisionnement en eau de la ville de Mocuba. À cet égard, le projet global fut divisé en deux phases.

La phase 1 (« Emergency Phase ») prévoit un ouvrage de prélèvement d’eau, y compris l’alimentation électrique et les conduites vers l’usine de distribution d’eau existante ainsi qu’un nouveau réseau d'approvisionnement doté d’une longueur d’environ 27 km. Les travaux ont débuté en juillet 2019. Après leur réalisation, l’installation a un débit d’environ 5.700 m3/jour. Deux épis de protection sont par ailleurs prévus en vue de stabiliser le lit dans la zone destinée au prélèvement d’eau brute.

La phase 2 prévoit la conception d’une installation d'approvisionnement en eau pour la ville de Mocuba, destinée à alimenter, selon les prévisions, environ 200.000 consommateurs en 2040. À cet effet, un deuxième système de prélèvement d’eau sur le Rio Licungo, avec une installation de traitement des eaux potables, des stations de pompage, des accumulateurs est prévu, au même titre qu’une extension totale de 192 km. Le débit de cette installation s'élèvera à env. 20.000 m3/jour.

Au cours de la phase 1, GAUFF Engineering est responsable des planifications, des documents d’appel d’offres et de la direction des travaux. Dans le cadre de la phase 2, nous travaillons actuellement sur la planification de la conception et de la réalisation ainsi qu’à l’établissement des documents d'appel d’offres.

L'achèvement des travaux de la phase 1 est actuellement prévu en septembre 2020.