Projet EPAL Luanda (Phase 2)

Mission concernant l’amélioration de l’approvisionnement en eau dans les zones en hauteur de la ville de Luanda et dans la zone industrielle de Viana

Contexte

Une hypothèque du passé de presque trois décennies de guerre civile angolaise a causé la destruction presque complète de l’infrastructure et a ainsi engendré un approvisionnement en eau et une évacuation des eaux usées insuffisants. Ces problèmes se potentialisent à Luanda. Les systèmes d’eau potable et d’eaux usées de la capitale angolaise avaient à l’origine été conçus pour l’approvisionnement d’environ 600.000 personnes; entretemps le nombre d’habitants de la capitale angolaise s’est multiplié par dix. Les Conséquences: aujourd’hui, seul un tiers des personnes qui y vivent est raccordé au réseau d’alimentation central.

Projet

Le projet « EPAL » constitue une étape décisive pour l’amélioration de l’approvisionnement en eau desdites  « zonas altas » (zones en hauteur) de la capitale angolaise Luanda et de la zone industrielle de Viana. EPAL 2 est donc la suite logique du projet EPAL 1.

Prestations

  • Planification de 41 kilomètres de réseau local dans la zone en altitude de Marçal
  • Planification du réseau de distribution, y compris les connexions résidentielles, de Viana Morar (longueur: 48,7 kilomètres)
  • Intermédiation et garantie d’un financement
  • Solution intermédiaire : installation de production de chlore
  • Planification et mise en œuvre des mesures d'urgence pour la sécurité à court terme de l'alimentation en eau à Marçal
  • Mise en œuvre et construction de prises d’eau publiques
  • Construction d’un nouveau centre de planification, cadastre et télémétrie à Marçal
  • Aménagement de l’alimentation centrale en eau dans la zone industrielle de Viana