Rénovation de la route « Kifangondo – Negage » en Angola

Mission de direction de chantier pour la réhabilitation de la route « Kifangondo – Caxito – Uíge – Negage »

Contexte

Seuls dix pour cent des quelque 56.000 kilomètres de routes en Angola sont stabilisés. Les routes stabilisées sont pratiquement complètement endommagées ou rendues impraticables celles non stabilisées à env. 75 pour cent, à cause de la guerre civile (1975 – 2002). Deux tiers de tous les ponts furent détruits à cette époque. Voyager à l’intérieur du pays s’avère notamment encore difficile. A l’aide d’un vaste programme de réhabilitation et de nouvelle construction, le gouvernement angolais a ordonné la construction d’environ 5.300 kilomètres de routes de 2002 à la fin de 2008, d’ici 2011, ce seront 14.000 kilomètres au total. L’organisme responsable de la planification du transport en Angola est l’« Instituto Nacional de Estradas de Angola », INEA en abrégé.

Projet

La rénovation de la route commence à Kifangondo, à une distance de 22 kilomètres de la capitale Luanda. Elle s’étend à travers les villes de Caxito et Uíge et se termine après un tronçon de 371 kilomètres à Negage. Les travaux de construction incluent la remise en état et/ou reconstruction de douze ponts. Dans ce projet, GAUFF Engineering assume la surveillance de toutes les livraisons et prestations à effectuer par les entreprises mandatées par l‘Instituto de Estradas de Angola.

Prestations

  • Prestations de planification et de conseil
  • Intermédiation et garantie d’un financement
  • Surveillance, contrôle et inspection des travaux d’exécution
  • Gestion du chantier