Assistance technique dans l’Evalution des offre du secteur Énergie hydraulique

Mission : Assistance technique en vue de l’analyse d’offres de type EPC et PPP pour la construction de quatre centrales hydrauliques

Contexte

Dans le domaine de l’énergie hydraulique, Madagascar dispose du cinquième plus grand potentiel d’Afrique. La production d’énergie s’accompagne néanmoins d’une dépendance élevée aux combustibles fossiles. Le taux d’électrification étant encore très faible (seulement env. 12 % de la population en 2013), le courant ne constitue qu’une part très restreinte de la consommation énergétique totale. Le charbon, un combustible moins cher et un peu plus disponible, est en revanche tout particulièrement utilisé dans le cadre de la production d’énergie avec les impacts nocifs aux environnement.

Le gouvernement de Madagascar entend ainsi accélérer la transformation et l’extension durables de l’approvisionnement énergétique sur l’île.

Projet

En 2015, dans le cadre d’un processus international d’appel d’offres restreint, le ministère de l’Énergie et des Hydrocarbures (MEH) a rassemblé des offres pour le développement et la construction de centrales hydrauliques à Sahofika, Antetezambato, Ambodiroka et Volobe. La réalisation des différentes centrales hydrauliques devait reposer soit sur un Public Private Partnership (PPP, partenariat public-privé), soit sur un contrat de type EPCM (Engineering, Procurement, Contract Management – Ingénierie, Approvisionnement et Gestion de contrat). Les dossiers d’appel d’offres laissaient au choix des prestataires un grand nombre d’options et de variantes, ce qui a considérablement compliqué leur évaluation.

En mandatant GAUFF Engineering, le MEH a bénéficié de l’expertise et de l’expérience nécessaires, ainsi que du savoir-faire technique et économique pour analyser les offres. Les thèmes suivants ont fait l’objet d’un examen approfondi :

  • Hydrologie
  • Géotechnique
  • Hydraulique
  • Équipement en machines
  • Électrification
  • Prix de l’offre et financement

Dans une période d’un mois, GAUFF Engineering a procédé à l’analyse des dossiers complexes, puis élaboré un rapport final. Sur cette base, le MEH a ainsi pu entamer les négociations contractuelles avec les prestataires retenus. En août 2017, tous les contrats préliminaires avaient été signés pour les quatre centrales hydrauliques.

Prestations

  • Contrôle de la conformité des offres soumises
  • Vérification des qualifications des prestataires
  • Analyse des offres techniques et des financements correspondants
  • Assistance dans le choix des entrepreneurs pour les quatre centrales